Une visite colorée en vert dans les forêts costariciennes

Couvert par une végétation luxuriante, le Costa Rica est un pays de l’Amérique centrale qui attire un nombre important de touristes amateurs de la nature. La beauté de sa biodiversité fait de cette contrée un havre de paradis pour la faune et la flore. Cet avantage est surtout remarqué dans ses parcs naturels, comme celui de Monteverde. Cette réserve biologique regorge de vie, suscitant l’attention des vacanciers qui souhaitent vivre une expérience authentique à travers les sentiers de la jungle costaricienne. D’innombrables espèces animales endémiques de l’Amérique centrale cohabitent dans le milieu sauvage de Monteverde. C’est le territoire idéal pour explorer le biotope amazonien. En outre, le parc national de Corcovado figure dans la liste des plus belles aires protégées du Costa Rica. C’est une merveille écologique qui renferme d’infinis spécimens extraordinaires, tant sur la terre ferme que dans les profondeurs marins. Cette localité est un abri bien conservé, accueillant une collection phénoménale de volatiles en tout genre, un vrai paradis pour les amoureux de l’ornithologie.

En paix avec la nature dans la réserve de Monteverde
Située à environ 1 500 mètres d’altitude, la réserve biologique de Monterevrde est une forêt tropicale particulière. Les brumes qui envahissent toute la zone créent un aspect intrigant pour attirer les visiteurs à y jeter un coup d’œil. D’ailleurs, la fraîcheur de l’atmosphère à Monteverde est un atout phare pour une expédition divertissante. Avec l’aide d’un guide agile, les aventuriers seront au summum de leur joie en découvrant les sentiers ombragés, où les rencontres insolites avec des animaux fantastiques sont fréquents. Les espèces de volatiles sont généralement visibles en haut des arbres, comme ceux qui sont ornés de couleurs. Les observateurs d’oiseaux pourront entrevoir sans difficulté les perroquets, les trogons et les colibris. Il n’est pas rare d’apercevoir la fameuse grenouille aux teintes éclatantes qui fait le renom du Costa Rica, dans les coins humides des chemins. Un accompagnateur habitué saura trouver sans peine le secteur du célèbre quetzal. C’est un animal à plumes resplendissant, symbole de l’Amérique centrale. Des vues surprenantes et des spectacles de cascades attendent les excursionnistes au fur et à mesure qu’ils entreront dans la jungle.

Une virée chargée de connaissance et d’expérience dans le parc national Corcovado
Autre destination aussi intéressante qu’essentiel, le parc national de Corcovado complètera les découvertes faites dans la réserve de Monteverde. Nichée dans la partie sud-ouest de Costa Rica, l’aire protégée de Corcovado est le repère inédit pour trouver le plus grand nombre de félins, de créatures marines et d’autres animaux étonnants. Avec les programmes à effectuer dans cet emplacement, le carnet de notes des randonneurs sera rempli d’informations surprenantes, preuves de leur voyage sur mesure au Costa Rica. Plus d’une dizaine de végétations habillent le parc, ne citant que les mangroves et les marais de palme, pour le bonheur des botanistes. À part les centaines d’espèces d’oiseaux, la réserve donne refuge à d’innombrables prédateurs, comme l’Ocelot, le Puma, le Margay, le chat-tigre, et le sublime jaguar. Les endroits peu éclairés sont le domaine des animaux méfiants, tel que les fourmiliers, les tapirs, les ratons laveurs, les opossums et les chevreuils. Les singes hurleurs et les paresseux partagent les arbres avec les volatiles. En outre, la faune marine costaricienne mérite également d’être explorée. Pour cela, les visiteurs doivent rejoindre les côtes.